Description

‘It is in this ambivalence between solidarity and contamination, this inevitability of social and physiological death, that I tried to apprehend, traversing a language of senses and of resistance that transfigures the body. The thermal image freezes forms, postures, figures, poses, zones imperceptible to the naked eye.’  
Antoine d’Agata

For 2020’s edition of Un dimanche à la galerie (A Sunday at the Gallery), The Magnum Photos Gallery is pleased to present a selection from Virus, a series of photographic work by Antoine d’Agata produced during the Covid-19 crisis in confined Paris. Sunday’s preview anticipates an exhibition of this work at the Fondation Brownstone October 10-31, 2020 as well as a book release October 29, 2020.

From the first day of confinement following the outbreak of the Covid-19 epidemic, Antoine d’Agata roamed the streets of Paris with a thermal camera to record the viral epidemic that turned the city into a strange theatre of wandering souls, bowed heads and fleeing bodies. Initially attracted by the way in which the thermodynamic device records the various infrared rays (heat waves) emitted by bodies, which vary according to their temperature, the artist was soon fascinated by a process that reduces human subjects to essential figures, devoid of superfluous characteristics or specificities.

Please join us Sunday, September 13 to discover Antoine d’Agata’s VIRUS.
Don’t miss the special preview of his works as well as the projection of The bare life movie, result of his collaboration with La 3e Scène, an Opera National de Paris program.

For everyone’s health and safety, the number of simultaneous visitors is restricted, and wearing a mask is compulsory. 

“C’est cette ambivalence entre solidarité et contamination, cette inéluctabilité de la mort sociale et de la mort physiologique que j’ai tenté d’appréhender, à travers un langage des sens et de la résistance qui transfigure les corps, l’image thermique faisant surgir des formes, des postures, des figures, des courbes, des zones imperceptibles à l’œil nu.”  – Antoine d’Agata
A l’occasion de l’édition 2020 d‘Un dimanche à la galerie, la galerie Magnum Photos est heureuse de présenter une sélection de photographies issue de Virus, une série produite par Antoine d’Agata pendant la crise du Covid-19, dans un Paris confiné. L’avant-première de dimanche annonce l’exposition de ce travail à la Fondation Brownstone (Paris 3e), du 10 au 31 octobre 2020, ainsi que la sortie de son live le 29 octobre 2020.

Dès le premier jour du confinement consécutif à l’épidémie de Covid-19, Antoine d’Agata a parcouru les rues de Paris avec un appareil thermique pour enregistrer, à sa manière, l’épisode viral qui a fait de la ville un étrange théâtre d’âmes errantes, de têtes baissées et de corps fuyants. C’est comme « agent de contamination » qu’il s’est engagé dans l’expérience ouverte par l’épidémie et le confinement. D’abord attiré par la façon dont cet appareil thermodynamique enregistre les rayonnements infrarouges (ondes de chaleur) émis par les corps et qui varient en fonction de leur température, l’artiste a vite été fasciné par un processus qui réduit les sujets humains à des figures essentielles, dénuées de caractéristiques ou spécificités superflues.

Nous vous invitons à vous joindre à nous le dimanche 13 septembre pour découvrir le nouveau travail d’Antoine d’Agata, et au même temps assister à la projection de La vie nue, résultat de sa collaboration avec La 3e Scène, un programme de l’Opéra National de Paris.

Pour lutter contre la propagation du virus, le nombre de visiteur simultané est restreint, et le port du masque est obligatoire.

Get Magnum news and updates directly to your inbox